Encyclopédie française

      French
Rouen
  9.046 K 2 years ago 1 hour ago
Rouen est une commune du Nord-Ouest de la France traversée par la Seine. Préfecture du département de la Seine-Maritime, elle est le chef-lieu de la Normandie.

/assets/contentimages/Rouen.JPG

Rouen [ʁuɑ̃, ʁwɑ̃]1 est une commune du Nord-Ouest de la France traversée par la SeinePréfecture du département de la Seine-Maritime, elle est le chef-lieu de la Normandie2.

Comptant 112 321 habitants intra-muros, la ville est la trente-sixième commune la plus peuplée de France et la deuxième de Normandie après Le Havre. Elle n'en demeure pas moins la capitale administrative (préfecture) de la région Normandie tandis que la capitale politique est Caen (siège du conseil régional) ; la Normandie se distingue donc par une gouvernance bilocalisée. Au 1er janvier 2018, son agglomération compte 498 822 habitants3. Elle est la commune la plus densément peuplée du Grand-Ouest français avec 5 254 hab./km2. Avec 658 285 habitants au 1er janvier 20124, son aire urbaine est la première de la région normande, la douzième de France et la deuxième du Bassin parisien après celle de Paris5. Sa zone d'emploi, première du territoire régional, comprend 829 210 habitants6. Par conséquent, la ville est un pôle économique national important.

Rouen est le centre de décision d'une intercommunalité, la Métropole Rouen Normandie, qui est, avec 492 681 habitants en 2018, la sixième métropole de France et la deuxième du Grand Ouest français, après Nantes Métropole7; Rouen est le siège du pôle métropolitain Rouen Seine-Eure.

L'histoire très riche de cette cité normande, qui se confond avec celle de la France, témoigne de sa dimension politique et économique. Entre 911 et 1204, elle fut la capitale du duché de Normandie. Terre de pouvoirs, elle accueillit l'Échiquier puis le Parlement de Normandie. À partir du xiiie siècle, la ville connaît un essor économique remarquable, notamment grâce au développement des manufactures de textile et au commerce fluvial. Revendiquée aussi bien par les Français que par les Anglais durant la guerre de Cent Ans, c'est sur son sol que Jeanne d'Arc a été incarcérée, jugée puis brûlée vive le 30 mai 1431. Très endommagée par la vague de bombardements de 1944, elle a retrouvé un dynamisme économique au cours de l'après-guerre grâce à ses sites industriels et au grand port maritime, qui est de nos jours le cinquième port français.

Dotée d'un prestige hérité principalement de l'ère médiévale et d'un patrimoine composé de nombreux monuments historiques dont des maisons à colombages, Rouen est une capitale culturelle reconnue dont certains musées jouissent d'une renommée certaine. Le grand nombre d'édifices religieux s'y trouvant lui vaut le surnom de « Ville aux cent clochers ». La cathédrale Notre-Dame, bien connue par-delà la région, est l'une des plus hautes du monde. Labellisée ville d'art et d'histoire en 2002, elle est candidate au titre de capitale européenne de la culture pour 2028.

Siège d'un archidiocèse et de la primatie de Normandie, elle accueille aussi une cour d'appel et une université. Tous les quatre à six ans, Rouen devient la capitale occasionnelle du monde maritime grâce à l'« Armada ».

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Rouen fait partie des 21 villes décorées de la Légion d'honneur et de la Croix de guerre 1939-1945.

Rouen se trouve à 136 kilomètres au nord-ouest de Paris, capitale de la France.

À l'origine, la ville se situait sur la rive droite de la Seine. Aujourd'hui, elle inclut la rive gauche (quartier Saint-Sever en particulier, au sud du fleuve) et l'île Lacroix. Le Nord de la ville (« Hauts de Rouen »), très vallonné, est dominé par un plateau sur lequel se trouve une partie des villes de la Métropole.

La Seine couvre 179 hectares de la superficie de la ville. On compte 306 hectares d'espaces verts, 210 kilomètres de voies dont 16 kilomètres de pistes cyclables et 8 kilomètres de rues piétonnes, dont la rue du Gros-Horloge, qui fut en France la première rendue aux piétons, en 1971.

Le port de Rouen a été l'un des plus importants ports français d'importation d'agrumes et de fruits tropicaux. Dans la deuxième moitié du xixe siècle, à la suite de la destruction de la quasi-totalité des vignobles français par le phylloxéra, l'activité portuaire a fortement augmenté avec l'importation de la production vinicole de l'Algérie.

La transformation du port en a fait le premier port européen exportateur de céréales ; c'est aussi le premier port céréalier français. Un « terminal pour conteneurs et marchandises diverses » a trouvé place dans l'activité portuaire vers 19908.

De grands armateurs ont marqué l'histoire portuaire, dont des rues et avenues portent les noms. Il en est de même pour les anciennes activités maritimes avec l'Afrique du Nord. Jusqu'au début des années 1960, le port étendait son emprise au cœur même de la ville et les navires de commerce accostaient jusqu'au pont Jeanne-d'Arc, presque en face de l'ancienne gare routière (rue Saint-Éloi).

L'abbatiale Saint-Ouen, contiguë à l'hôtel de ville, est l'aboutissement de la Route des Abbayes de la vallée de la Seine, sur laquelle se trouvent les abbayes de Saint-Wandrille, de Jumièges et de Saint-Georges de Boscherville.

This image, video or audio may be copyrighted. It is used for educational purposes only.
2 years ago