Encyclopédie française

      French

École normale supérieure de Paris
  7.135 K 1 year ago 7 hours ago
L'École normale supérieure6, appelée aussi « de la rue d'Ulm », « Ulm », « Normale Sup' », parfois « ENS-PSL »7 ou « ENS », est l'une des institutions universitaires et de recherche les plus prestigieuses et les plus sélectives de France8, spécialisée en lettres et en sciences. Elle est un « établissement-composante » de l'université Paris sciences et lettres (PSL)9.

L'École normale supérieure6, appelée aussi « de la rue d'Ulm », « Ulm », « Normale Sup' », parfois « ENS-PSL »7 ou « ENS », est l'une des institutions universitaires et de recherche les plus prestigieuses et les plus sélectives de France8, spécialisée en lettres et en sciences. Elle est un « établissement-composante » de l'université Paris sciences et lettres (PSL)9.

Si ses origines remontent à la Révolution française, elle n'existe sous sa forme actuelle que depuis 1826. La mission de cette grande école publique et intégralement financée par l'État est de « prépare[r], par une formation culturelle et scientifique de haut niveau, des élèves se destinant à la recherche scientifique fondamentale ou appliquée, à l'enseignement universitaire et dans les classes préparatoires aux grandes écoles [CPGE] ainsi qu'à l'enseignement secondaire et, plus généralement, au service des administrations de l'État et des collectivités territoriales, de leurs établissements publics ou des entreprises »10.

L'école est placée sous l’autorité directe du ministre chargé de l’Enseignement supérieur11 ; son siège est situé rue d’Ulm, dans le Quartier Latin de Paris, au cœur du 5e arrondissement de Paris. Elle est dirigée par le physicien Marc Mézard depuis 2012.

Elle fait partie du réseau des écoles normales supérieures destinées à former des professeurs agrégés (Lyon, Paris-Saclay (ex-Cachan), Fontenay-Saint-Cloud, Rennes en France, Pise en Italie et une vingtaine d'établissements africains).

Elle est l’un des établissements d'enseignement européens les plus prestigieux. Ses anciens élèves comptent quatorze12 prix Nobel13, dix médailles Fields14, deux prix Abel15, vingt-sept médailles d'or du CNRS, un grand nombre de membres de l’Institut, un président de la République et plusieurs ministres et Premiers ministres.

À ses 2 700 étudiants (élèves ou « normaliens », « étudiants normaliens », mastérants et doctorants confondus) s'ajoutent environ 100 post-doctorants et 1 100 enseignants et chercheurs permanents ou invités rassemblés dans 15 départements et une quarantaine d'unités de recherche3. La majorité des 390 enseignants-chercheurs affectés à l'ENS appartient à des universités tierces ou au CNRS. Les recrutements directs de professeurs par l'ENS sont rares : seuls 22 professeurs appartiennent à l'ENS toutes disciplines confondues (actifs et émérites).

L'École normale supérieure è un ente di insegnamento superiore francese, costituito al fine di formare la classe docente e quella dirigente del Paese. L'istituto fa parte delle cosiddette grandes écoles francesi, sotto la tutela del ministero dell'educazione nazionale. Detta anche Normale sup, fu la prima in ordine di tempo, sebbene oggi ne esistano altre due: l'ENS Lyon e l'ENS Cachan. L'École normale supérieure è inoltre legata alla Scuola normale superiore di Pisa, la quale era inizialmente una filiale della Scuola parigina.

Tra i suoi ex alunni compaiono 14 premi Nobel, di cui 8 per la fisica (la più elevata percentuale al mondo in relazione al numero di studenti[1]), 12 medaglie Fields, nonché più di metà dei destinatari della medaglia d'oro del CNRS[2].

This image, video or audio may be copyrighted. It is used for educational purposes only.
This image, video or audio may be copyrighted. It is used for educational purposes only.

This image, video or audio may be copyrighted. It is used for educational purposes only.